TVA Sociale

Publié le par .

Selon le Journal du Dimanche du 17 juin, le ministère de l'Economie et des Finances avait simulé l'impact de l'instauration d'une TVA sociale trois ans auparavant, quand Nicolas Sarkozy était à sa tête. Une des constatations était l'"accélération de l'inflation".

L'expertise, commandée par la Commission des finances du Sénat, montrait qu'avec une hausse de la TVA de quatre points, même alliée à "une diminution équivalente des charges, provoquerait une nette accélération des prix pendant au moins deux ans", écrit le journal.

Alors que les prix augmentent en moyenne de 1,1% par an, le taux d'inflation pourrait "plus que doublé", pour atteindre 2,4%, avec une augmentation de la TVA. La hausse de l'inflation pèserait "sur le pouvoir d'achat et freinerait la croissance économique", et même si elle permettrait par ailleurs de créer des emplois.

Sarkozy était contre

Cette simulation datant de 2004 ferait encore hésiter le gouvernement actuel sur l'opportunité de la mesure. Doute renforcé par l'avis de la Chambre de commerce de Paris, à qui une évaluation avait aussi été demandée : les économistes étaient encore plus négatifs. Ils prévoyaient une baisse du pouvoir d'achat deux fois plus importante que celle annoncée dans le premier rapport.

L'hebdomadaire dominical ajoute que Nicolas Sarkozy avait clairement rejeté l'idée d'appliquer une TVA sociale, lors d'une audition à la Commission des finances du Sénat, le 4 mai 2004. Il aurait affirmé que ce dispositif "irait à l'encontre de la construction européenne", qui tente d'harmoniser les taux, et serait "problématique pour la compétitivité française", compte tenu de l'inflation engendrée.

Comme d'habitude, Sarkozy n'est pas à une contradiction près !

Commenter cet article

Gust 19/06/2007 17:30

ahahah Sarko qui avait caché son projet de tva sociale ! il a bien été eu par Fabius !!! merci Borloo :-)))

solita 19/06/2007 15:08

C'est pas grave s'il ne font pas la TVA sociale ils feront la TVA alcoolo euh écolo...

Régis d Hames Boucres 19/06/2007 07:59

On peut se demander si cela n'a pas été fait exprès d'annoncer la fuite ! Afin d'assurer une présence sufisante de la gauche à l'Assemblée Nationale! Non c'est vraiment une bourde de Borloo. Vraiment une bande d'enfoirés ! Peuple de gauche réveillez-vous!