Spock, le site internet qui sait tout de vous

Publié le par LV

Le principe de Spock: fouiller dans tous les sites les données personnelles de n'importe quel individu.

Spock parlera peut-être bientôt de vous. Ce site Internet, dont l'ouverture au public est prévue pour les prochaines semaines, est spécialisé dans la recherche d'informations sur les personnes: le fichage, en d'autres termes. Tel le sympathique héros de "Star Trek", mi-homme mi-Vulcain, cet annuaire présente un visage mi-ange mi-démon, aussi utile qu'effrayant.

Un Big Brother, alors? Le slogan de Spock n'est pas sans y faire songer: "What does the world say about you?" ("Qu'est-ce que le monde dit de vous?") A la différence de Google, qui se contente de recenser les sites évoquant le nom d'une personne, le principe de Spock est de fouiller chaque site pour y piocher directement les données personnelles d'un individu, et les agréger entre elles. Il propose ensuite une liste de noms et de photos en relation avec la personne recherchée.

 

Spock permettra également d'effectuer des enquêtes transversales à base de mots-clés, comme sur les membres d'une famille ou sur un parti politique. Ainsi, quelques exemples mis en avant sur le blog montrent une liste de journalistes tués en Irak, ou celle de célébrités arrêtées pour conduite en état d'ivresse. Grâce à l'élaboration de votre propre carnet d'adresses et aux recoupements d'informations, Spock promet même de pouvoir vous trouver un ingénieur jouant au tennis à San Francisco.

 

A sa sortie, 100 millions de personnes devraient déjà être référencées, mais dans sa foire aux questions, le site avoue son ambition "d'indexer chaque personne dans le monde". Une phrase qui fait froid dans le dos. Et qui détonne avec le message délivré par son PDG, Jaideep Singh, dans une interview pour 01net: "L'intérêt de Spock n'est pas de fouiller dans le passé des gens, mais plutôt de s'intéresser à ce qu'ils ont rendu public sur eux-mêmes." Et de citer en exemple tous ces gens qui mettent en ligne sur leur blog des photos de leur famille...

 

Où démarre la vie privée? Spock déclare distribuer en priorité les informations que les internautes renseignent à propos d'eux-mêmes. Si vous ne voulez pas figurer sur Spock, voici le conseil de son équipe: "Enlevez toute information que l'on pourrait trouver à votre sujet sur tous les sites!" Soucieux de protéger votre vie privée, le site aux oreilles pointues ne publierait pas de numéro de téléphone, d'adresse de résidence ou de contact e-mail. En dehors de ces détails, Spock ne se déclare pas très concerné par les problèmes d'éthique, d'autres sites comme Wink et Zoominfo ayant déjà ouvert la brèche.

 

Le problème résiderait plus dans la véracité des informations disponibles. La possibilité, comme sur Wikipédia, de pouvoir y inscrire de fausses données, voire de s'inventer une identité, n'est pas vraiment résolue. Un souci qui n'en est pas un pour Spock, puisque la loi américaine considère qu'un moteur de recherche n'est pas responsable du contenu qu'il fournit. Mais gageons que cela n'empêchera pas le site de trouver le succès: qualifié par PC World comme l'un des "25 web sites to watch", il a déjà un public tout acquis: plus d'un tiers des recherches effectuées sur Internet concerneraient des personnes.

Commenter cet article

solita 10/08/2007 10:24

De toute façon on sait bien que ce qui arrive sur le marché et déjà obsolète pour les services secrets...