Nicolas Sarkozy, Anne Fulda

Publié le

Image Hosted by ImageShack.us
Edition février 2007

Un petit tour à la campagne

par Matth

A trois mois du premier tour de l’élection présidentielle, la campagne électorale a démarré sur un modèle qui parait loin du débat constructif d’idée autour d’un éventuel choix de société que l’on pourrait espérer. Il est vrai que le bipartisme actuellement vendu par les gros médias (mais que les urnes pourraient bien, comme en 2002, rejeter) ne nous propose de toutes façons pas de changement sociétale spectaculaire.

Cette campagne est donc toute en images et en coups tordus. D’un coté, l’UMP, avec des méthodes presque mafieuses, sort des dossiers compromettants, n’hésite pas à utiliser les appareils de l’état pour arriver à ses fins (soyons honnêtes, il est plus que probable que les socialistes ne se gêneraient pas non plus) et Sarkozy parade au milieu de journalistes, brassant du vent dans son pull à col roulé que ses conseillers marketings lui ont offert. De son coté Ségolène, sourire permanant rivé au visage essaye, pas très habilement d’ailleurs, de se placer en blanche colombe, bien au delà de la portée de tir de tous ces crapauds qui voudraient la salir.

 

Derrière ces 2 candidats, les "petits" se battent, en espérant simplement passer la barre fatidique des 5% qui leur permettra de se faire rembourser leurs frais de campagne, puisque, c’est inexorable, le prochain président sera l’un des deux nommés plus haut.

 

Une question taraude la rédaction de Contresens. Il y a quelques temps, nous avions appris que notre actuel ministre de l’intérieur attendait pour les prochaines semaines un heureux évènement embarrassant : Anne Fulda, la journaliste du Figaro avec laquelle il s’était consolé pendant l’escapade de son épouse aux Etats Unis va donc accoucher du fruit de leurs ébats très prochainement. A l’époque, nous avions décidé de ne pas divulguer cette information, à moitié par éthique, à moitié par manque de certitude. Aujourd’hui que cette information nous est confirmée par une autre source, nous nous demandons bien pourquoi, puisqu’à n’en pas douter, de nombreux journalistes ont eu vent de cette histoire (au moins au Figaro !), personne n’est disposé à la rendre publique. Est ce par sens moral ? On ne touche pas à la vie privée dans ce pays ? Mais dans ce cas, pourquoi accepter de diffuser des informations (d’ailleurs erronées) sur la fortune personnelle du couple Royal/Hollande ? Sarkozy contrôle tellement bien les médias qu’il arrive à conserver cette histoire secrète ? Mais il y a bien un média indépendant, ou de gauche, qui n’est pas à sa botte en dehors de Contresens. Ou alors, tout le monde s’en fout ? Ca ne fait rire que moi ? Personne n’a envie de voir de quelle manière il se sortirait de cette histoire ? Ca n’est pas non plus très crédible.

 

Chers internautes, si l’un de vous a une explication, le courrier des lecteurs est fait pour ça.

http://castorjovial.free.fr/spip.php?article93

Commenter cet article