Harry Potter, 78 ans, voudrait avoir la paix

Publié le

Un retraité du secrétariat d'Etat à La Defénse américain, homonyme du héros de J-K Rowling, aimerait retrouver plus de calme.

Image Hosted by ImageShack.us

Il est parfois difficile de s'appeler Harry Potter. Surtout lorsqu'on a 78 ans et qu'on aspire à vivre tranquille... Harry Potter, un retraité du ministère américain de la Défense, vit en Floride. A chaque fois qu'une nouvelle aventure du jeune sorcier sort sur les écrans ou dans les librairies -comme le septième et dernier épisode de la série, "Harry Potter et les reliques de la mort"- le retraité fait l'objet de nombreux appels téléphoniques, demandes d'interviews ou d'autographes. "Je suis Harry potter depuis près de 80 ans" "Les enfants veulent savoir si je suis Harry Potter. Je leur réponds que oui, et depuis près de 80 ans", sourit-il. Le retraité ajoute ne jamais avoir eu le temps de lire un des romans de J.K. Rowling ou d'en voir une adaptation au cinéma.

Commenter cet article