L'epais dossier Cécilia

Publié le

Ca se complique dans l'affaire du divorce des Sarkozy. Si le ridicule tuait, la journée de vendredi 12/10 aurait fait des morts.

Ce jour-là, les radios et les JT ont même enregistré la nécro du couple (si, si). Mais rien ne venait. Neuf heures, dix heures, onze heures, n'y tenant plus, l'Est républicain s'est fait remarquer en annonçant officiellement que c'était fait, obligeant l'AFP a faire une dépêche sans démenti ni confirmation. Le matin même, le célèbre Martinon (Martinon, non, non) porte-parole de l'Elysée a annulé son point presse hebdomadaire (dont il a obtenu après caprice qu'il soit retransmis chaque semaine en direct sur LCI) pour ne pas avoir à répondre. Et pendant ce temps-là, la presse suisse racontait que Cécilia s'est réfugiée à Genève dans un hôtel avec spa et une armée de garde du corps rétribués par le contribuable français. Plus tard dans la journée, d'autres assurent l'avoir vue Avenue Montaigne. Bref, vendredi soir, toujours rien. L'Elysée aux abonnés absents. Objectif, tenir 24 heures, on verra après le match. Prochaine étape: le point presse de Martinon reporté à lundi matin. Si aucun communiqué n'est venu confirmer la rumeur, il devra renvoyer la presse dans ses buts en pointant l'irresponsabilité de ceux qui véhiculent des rumeurs avant de quitter en courant la salle de presse qu'il a fait construire exprès pour lui.

Si l'annonce du divorce tarde tant, si l'Elysée a tant de mal à lâcher le communiqué, c'est que ça va provoquer des questions gênantes auxquelles il faudra bien répondre, cette fois- ci, quitte à passer pour de gros menteurs.
Depuis une semaine, la rumeur enfle dans le microcosme mais pas à l'extérieur. La France respire le vent de la croissance sans savoir qu'il y a le feu à la holding.
Que sait-on ? Officiellement, rien. Officieusement, deux ou trois choses. Il y a ce que les médias, relayés par Internet (et non l'inverse comme ils voudraient le faire croire) ont dit (voir la chronologie après la flèche) et ce qu'ils taisent.
On sait de source sûre que les choses se sont accélérées il y a une dizaine de jours lorsque l'Elysée a appris que Cécilia s'était encore fait pincer par les paparazzis Mouron & Rostain avec Richard Attias. Et oui, elle est toujours avec lui, celui que Sarkozy appelle "l'écléragiste". Personne n'a osé les publier pour le moment mais à l'Elysée, ça a déclenché le branle bas de combat (final), avec cellule de crise, coups de fils menaçants et tout le tralala.
Pour la petite histoire, rappelons que les deux photographes Mouron & Rostain sont en pleine promo de leur livre "Scoop" dans lequel ils racontent comment ils ont shooté Attias et Cécilia en 2005 à New York. Le monde est petit, surtout Paris.

Autre détail gênant, l'aspect juridique du divorce. Là aussi, ça a cafouillé. Georges Kiejman avait admis l'an dernier avoir ouvert une procédure à la demande du couple mais il avait fait fuiter qu'ils n'avaient pas donné suite (à l'époque). Personne n'a jamais vérifié. Une rumeur a ensuite circulé à la fin de la campagne selon laquelle le divorce avait été jugé. Si c'est le cas, l'Elysée devra expliquer cinq mois de mensonge. Mais ça ne devrait pas être trop dur, car la presse n'en rajoutera pas : d'une part parce que tout le monde a peur des réactions violentes de Sarkozy et d'autre part parce qu'elle devrait elle aussi justifier à ses lecteurs ses propres mensonges débités au fil des couvertures bidon sur le couple cet été.
A l'Elysée, on a une deadline : Sarkozy a deux voyages d'Etat avant fin octobre, devant lesquels Cécilia ne peut protocolairement pas se dérober : au Maroc le 22 octobre puis en Chine. L'affaire doit donc être close avant. Pour les détails, on les apprendra au fil de jours, il n'y aura plus qu'à les ramasser et à les commenter. Sarkozy est en train d'écrire sa légende, il le paie au prix normal, c'est un truc qu'on ne peut pas faire payer par les autres, comme des vacances.

Commenter cet article

charlotte357 19/10/2007 12:36

Tant pis pour les claques, Michèle, on en prendra une partie s'il le faut. Toujours autant de plaisir et d'intéret à venir sur ce blog. Quant à ce couple qui n'en n'est plus un, on a l'habitude des mensonges, plus rien ne nous étonne ! En ce qui concerne la visite de notre empereur au Maroc, c'est Rachida qui doit remplacer Cécilia ! Donc à ce niveau l'honneur est sauf !!!

Michele DEMAIN 17/10/2007 20:28

Merci d' être passé me voir, c' est en réalité ce qui m' aide le plus, car l' ampleur du désastre ne me fait pas baisser les bras et c' est votre soutien à tous qui me pousse en avant, j' ai d' autresarticles prêts à publier, mais compte tenu de leur teneur, je m'expose à prendre des claques dans le nez
AMITI2S