Ca se bagarre chez Delarue !

Publié le

« Oh la, ça part en sucette ». Invités à "Ca se discute" pour réfléchir sur les rapports entre les paparazzi et les célébrités, Daniel Ducruet et Jean-Claude Elfassi en sont venus aux poings. Chaud devant !

Tout avait pourtant bien commencé. Toutes les petites piques entre les personnalités et les représentants de la presse people étaient prises sur le ton de la rigolade. Et puis, Daniel Ducruet a comparé les photographes à des rats. Jean-Claude Elfassi a répondu du tac au tac qu'ils étaient sûrement plus utiles que l'ex de Stéphanie de Monaco que « personne ne regarde ». S'ensuit une flopée d'insultes savamment "bipées" par France 2. Après un bip plus appuyé que les autres, Ducruet se lève et se jette sur Elfassi.

Jean-Luc Delarue, avec son timide « Non mais Daniel ca ne va pas, Daniel Daniel », ne parvient pas à calmer son invité qui « part en sucette ».

Après intervention de garde du corps, chacun retrouve sa place. « Restez calmes », prévient Delarue complètement dépassé. Ducruet explique avoir divorcer et n'avoir pas vu ses enfants grandir à cause des paparazzi. « L'émission continue », enchaîne Delarue, conscient de tenir un bon moment de télévision.

Une séquence qui le lendemain matin devait faire sourire France 2. Après quelques semaines de tergiversations, la chaîne a finalement choisi de diffuser ce bel incident de plateau. Bien vu puisque le magazine a cartonné. Il a été suivi par 2 834 000 téléspectateurs, soit 32,1 % de part de marché !




Mais je me disais bien que Delarue etait trop "à l'aise" pour que cela ne soit pas monté...

Les participants : un ex rédacteur de Voici, un photographe professionnel, le paparazzi Efassi (tellement "sympathique") et Eve Angeli, Amanda Lear, Laurence Boccolini, Xavier & Tatiana, Richard Virenque, Grégory Bosso entre autres.

Daniel Ducruet, lui aussi invité, n'a pas réussi à garder son calme (et ça se comprend) face à Elfassi. La brève altercation est restée telle quelle à l'antenne.

Jean-Luc Delarue a expliqué hier, via communiqué, "que par souci de transparence et pour une parfaite compréhension des téléspectateurs, il a été décidé de diffuser la séquence."

Selon le Parisien, Elfassi a déposé plainte contre Daniel Ducruet pour "violences en réunion, injures publiques et menaces de mort réitérées".

Jean Claude Elfassi, le paparazzi impliqué dans la bagarre qui s'est produite sur le plateau de Jean Luc Delarue, a été payé par la société Réservoir Prod pour être désagréable et insolent sur le plateau. Lors de l’enregistrement de l’émission Pif Paf diffusée sur Paris Première et sur Europe 1, le paparazzi a affirmé avoir un contrat fictif de “collaborateur artistique” avec la société de production de Delarue. Ce contrat est rémunéré au minimum 5 000 euros, selon les images qui seront diffusées, et pour cette seule présence à Ca se discute. Le fait que son fauteuil soit placé tout près de celui de Daniel Ducruet n’était évidemment pas un hasard, c’était une provocation calculée. Selon Elfassi, tout était fait pour qu’il y ait un clash lors de cet enregistrement. Et cela a fonctionné ! Réservoir Prod en a eu pour son pognon…

Réservoir Prod a rectificé ce jour le montant du contrat qu'elle a signé avec le paparazzi. Il s'gait d'un salaire de 500 euros, et non de 5 000 euros comme l'avait annoncé Jean Claude Elfassi. L'émission est diffusé avec la scène de la bagarre promet la société de production de Jean Luc Delarue.

Société de manipulation...

 

Commenter cet article

Michele DEMAIN 27/10/2007 04:46

SALUT, à devenir célèbre, on prend le risque de se faire chahuter, gardons nous tous de la " célébrité" amis bloggers, ne prenons pas la grosse tête, mais cependant, ne nous laissons pas museler pour autant car nous avons des choses, tant pis, pour ceux qui ne veulent pas les entendre
AMITIES