9/11 - LE COMPLOT AMÉRICAIN ?

Publié le

DIABLE OU PROPHÈTE ?

Pour Webster G. Tarpley, les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats Unis, ne sont pas l’œuvre des terroristes d’Al Qaida, mais des services secrets et de membres de l’armée américaine.



C’est la « théorie du complot » que Thierry Meyssan développait dans son livre, « l’effroyable imposture » publié en 2002, où il prétendait, entre autre, qu’aucun avion n’avait frappé le Pentagone, et que l’impact constaté sur le bâtiment devait être l’œuvre d’un missile envoyé par les comploteurs de l’armée américaine… Cette version a été vivement critiquée par de nombreux journalistes d’investigation qui ont reproché à Meyssan d’avoir colporté des rumeurs venues d’Internet. Guillaume Dasquié et Jean Guisnel, lui répliquèrent dans « L’Effroyable mensonge : thèse et foutaises sur les attentats du 11 septembre ».

 

Depuis, la bagarre fait rage entre les « conspirationnistes » et la plupart des journalistes, pour qui s’il y a effectivement de nombreuses incohérences dans la version officielle du 9/11, donnée par le gouvernement américain, aucune preuve crédible ne vient à ce jour établir la vérité. Mais une chose est sûr, Bush et ses faucons ont profité des 3000 morts du 11 septembre pour développer l’idée d’une guerre des civilisation et justifier l’attaque de l’Irak. Une guerre justifiée par un mensonge: les prétendues « armes de destruction massives ».

 

L’enquête est n’est donc pas terminée et elle est nécessaire, mais les outrances des conspirationnistes ont en quelque sorte figé la réflexion et le débat. Résultat, partout sur Internet les rumeurs les plus folles continues de circuler. Ce black-out médiatique contribue à renforcer ceux qui prétendent à l’éxistence d’un complot politico-médiatique. C’est pourquoi nous avons accepté de rencontrer W. G. Tarpley, à la demande d’ AtMOH, le fondateur du site français Reopen911.info.

Ce soir là, Tarpley présentait son dernier livre « La Terreur fabriquée », paru en français aux éditions Demi-Lune. Voici comment son éditeur présente l’auteur : « Historien spécialisé dans le terrorisme après la seconde guerre mondiale, journaliste, Webster G. TARPLEY, s’est fait connaître en 1978 par son enquête sur l’assassinat d’Aldo Moro, à la demande de parlementaires italiens. Sa biographie de George W. Bush père et ses essais sur les dérives fascistes du gouvernement américain en font un opposant farouche du gouvernement actuel des Etats-Unis ».

Le dossier de presse présente enfin le contenu du livre : « il affirme que le terrorisme international, y compris le 11/9, est en grande partie le produit des services de renseignement, et met en lumière le rôle des lampistes et des boucs émissaires, des réseaux de “taupes” à l’intérieur du gouvernement et des médias, des professionnels anonymes qui sont les véritables auteurs des atrocités, et des cellules de commandement secrètes existant dans des contextes paramilitaires privatisés. »

Latelelibre.fr

Commenter cet article

Lhuna/Angelique 11/12/2007 19:19

Et on fait quoi ?
On invite le gouvernement Bush à passer cinq jours chez Nous?
Au moins, eux ils ne feront pas suivre leur maison .