Ménage policier avant la visite de Nicolas Sarkozy

Publié le

La scène se déroule dans le centre-ville de Vienne (Isère), mardi 13 mai 2008 en fin de matinée, une heure et demie avant l'arrivée de Nicolas Sarkozy. Le chef de l'Etat visite une usine à ce moment-là, et il est attendu ensuite dans la salle des fêtes de Vienne, pour  participer à une table ronde sur "la modernisation de l'économie française". Des militants veulent manifester aux abords. Certains du PS, d'autres du PCF, d'autres encore de la la LCR. Ils sont environ 150 à 200, selon un journaliste présent. Mais il y a également énormément de policiers en civil, sur la place et dans toutes les rues avoisinantes. Normal pour une visite présidentielle. Sauf que le journaliste présent constate que les policiers sont en train de contrôler et fouiller les militants, et surtout de saisir tous leurs tracts, leurs autocollants, et même leurs journaux. Celui-ci a Rouge dans son sac ? Saisi. Celui-là l'Huma à la main ? Saisi également. Quelques jeunes gens de la LCR refusent de remettre leurs tracts, ils sont alors menottés et embarqués. Sous l'objectif d'un photographe.

Photos : JPK

Carnetlcr

Fouille du sac d'un militant

Pile_tracts_5

Une pile de tracts saisis

Menottage_2
Menottage d'une militante qui a refusé de donner ses tracts

Arrestation_3

Arrestation de la même militante

Commenter cet article

de jeunes militants viennois (dont de la JCML - LCR - FSE) 18/05/2008 09:55

http://vienne-en-lutte.over-blog.com/article-19532820.html

la fleur aux dents 15/05/2008 21:22

c'est une honte ! j'ai repris aussi !

racaille 15/05/2008 14:23

C'est bien que tu aies mis cela sur ton blog. Ces choses se disaient jusqu'ici à Lyon, les voici mises en évidence.
Merci !

TendrePoison 15/05/2008 08:08

hallucinant
S'ils lui ont cassé un bras elle a de la chance !!!!!

charlotte357 15/05/2008 07:44

Si on ne vire pas ce gouvernement, ça finira mal !