Les Français voteraient oui et non

Publié le

Traité de Lisbonne : les Français voteraient oui et non à plus de 50% !

Excellent décryptage de Panel, sur le site de Rue89: deux sondages publiés dimanche simulent un référendum sur le Traité de Lisbonne. Selon les enquêtes, les Français voteraient oui à 56% ou… non à 53% !

A lire sur le site de rue89.com : les décryptages de « Panel » sur les sondages réservent quelques perles, à commencer par un post sur les deux sondages parus dimanche sur le Traité de Lisbonne. L'un, réalisé les 18 et 19 juin par le CSA pour Le Parisien, assure que les Français voteraient oui à 56%, tandis que l'autre, effectué les 19 et 20 juin, estampillé Ifop et publié par Sud-Ouest, prédit qu'ils voteraient non à 53% !

Mais comment est-ce possible ?

Outre la formulation fortement inductive des questions, Panel pointe l'occultation des résultats complets par les instituts pour parvenir à une binarité simpliste oui/non.

En réalité, les deux instituts obtiennent un pourcentage de « ouistes » quasi identique (30% pour l'un, 31% pour l'autre). Mais tous deux font face à une abstention record : 46% d'abstention chez CSA, 33% chez Ifop, qu'ils n'affichent pas dans les résultats finals. Le « non », plus fort chez Ifop s'explique ainsi notamment par un déplacement de l'abstention constatée par CSA en direction du non !

Mais finalement, pourquoi les Français donneraient-ils leur opinion sur le Traité par sondage, puisqu'on a refusé de le leur soumettre, et que l'on s'est assis avec un grand sans-gêne sur l'opinion qu'ils avaient exprimée officiellement sur la mouture précédente.

Commenter cet article

aliciabx 26/06/2008 01:12

Bonne idée, Sylvie.
@LV, la présidence de l'UE va partager l'avis des Français sur l'Europe, surtout les problèmes qui seront abordés.
Pas de social, je pense que cela déplaire...

charlotte 26/06/2008 00:46

Si "on me sondait" sur cette question ma réponse serait : allez vousfaire foutre" !!!

sylvie 25/06/2008 13:15

Et si l'on faisait la journée sans sondage voir l'année, voir...notre société sans sondage!
et si on laissait notre opinion tranquillement s'exprimer sans compter, à plus soif...