Nicolas Sarkozy aussi réorganise son équipe

Publié le par LV

Le quartier général de campagne de Nicolas Sarkozy voit son rôle et ses compétences renforcés au détriment de l'UMP, après la réorganisation de l'équipe annoncée lundi 19 février dans Le Parisien. Les rivalités internes déjà relayées par Le Canard enchaîné ont motivé ces ajustements.

Nicolas Sarkozy a décidé de supprimer la réunion bihebdomadaire organisée au ministère de l'intérieur par Brice Hortefeux, ministre délégué aux collectivités locales, et Frédéric Lefèbvre, son conseiller parlementaire.

Cette réunion rassemblait les élus les plus demandés par les médias pour leur donner "des éléments de langage". Elle doublonnait avec une réunion, quotidienne celle-là, réunissant les mêmes participants, au QG de campagne, sous la houlette de François Fillon et Claude Guéant, le directeur de campagne.

Désormais, tous sont conviés au QG de la rue d'Enghien, y compris M. Hortefeux, "longtemps premier lieutenant de la sarkozie mais mal à l'aise depuis le retour de Cécilia, avec qui il s'entend mal", note Le Parisien.

"ON NE LE VOIT PLUS"

En revanche, M. Lefèbvre n'a pas été invité. Ce dernier, qui avait milité pour une implication plus forte de l'UMP dans la campagne, et dont les relations avec M. Guéant sont notoirement mauvaises, s'efface peu à peu du casting.

Peu relayée dans la presse, la mise à l'écart de Nadine Morano est confirmée. Les dernières sorties médiatiques de la députée de Meurthe-et-Moselle ont déplu.

Quant à Nicolas Sarkozy, il ne compte pas se rendre aux réunions quotidiennes. "On ne le voit plus", confie un député au Parisien.

Les spécialistes des finances ont ainsi dû passer par M. Guéant pour sonner l'alarme au sujet du coût des dernières propositions du candidat UMP, explique le quotidien.

 

Commenter cet article