Nicolas Hulot appelle à entrer en résistance contre le fatalisme

Publié le par LV

Devant plus de 5.000 personnes, l'animateur a appelé les politiques à lancer une "mutation écologique" pour tenter de sauver la planète.

Nicolas Hulot a rappelé dimanche 1er avril aux candidats à la présidentielle leurs engagements écologiques lors d'une conférence au Zénith, à Paris.

Devant plus de 5.000 personnes rassemblées dans la salle du Zénith, l'animateur de télévision a appelé les hommes politiques à lancer une "mutation écologique" pour tenter de sauver la planète.
"Jamais les enjeux écologiques n'ont été aussi présents dans une campagne présidentielle et le pacte écologique y a été pour quelque chose", a déclaré Nicolas Hulot, qui avait songé à se lancer dans la course à l'Elysée pour mieux se faire entendre, avant d'y renoncer en janvier.

"Nous devons admettre qu'il y a du travail de la part des candidats, des engagements", a estimé Nicolas Hulot, qui a rencontré ces derniers jours avec des associations écologistes plusieurs des candidats.

"Il faut dire aux politiques d'y aller, de lancer la mutation écologique. Ce sera complexe, ce sera difficile mais c'est possible", a lancé Nicolas Hulot.

"Nous avons une occasion inespérée de reprendre en main notre destin plutôt que l'abandonner aux mécanismes du marché", a-t-il dit. "Il faut entrer en résistance contre le fatalisme" qui consiste à penser qu'il est trop tard pour agir, a-t-il poursuivi.

"Les solutions sont là. Seules manquent les volontés communes à agir. Ensemble nous avons impulsé une dynamique", a-t-il estimé.

Nicolas Hulot était entouré de l'astrophysicien Hubert Reeves, président de la Ligue Roc (préservation de la faune sauvage), et du philosophe Edgar Morin.
Selon Hubert Reeves, Nicolas Hulot a "introduit un réveil chez les politiques au dessus des clivages gauche/droite".

Edgar Morin a appelé a une "métamorphose du système", qui soit un "changement fondamental, pas seulement un changement de nos petites habitudes". Plusieurs personnalités ont assisté à cette conférence, notamment la navigatrice Maud Fontenoy, le chanteur Hugues Auffray, le cinéaste Luc Besson, ou le maire de Paris Bertrand Delanoë. En revanche, le chanteur Charles Aznavour n'a pu venir pour des raisons de santé, a indiqué Nicolas Hulot.

Grand rassemblement au Trocadéro

A 17h00, la mobilisation s'est poursuivie avec un grand rassemblement au Trocadéro, à l'appel de l'animateur de télévision et de plusieurs associations de défense de l'environnement.

Les participants ont été invités à arborer un foulard de couleur. L'animateur, accompagné de plusieurs personnalités, y a prit la parole.

Il est également possible de s'associer à distance à la manifestation en adressant le message "Planete" par SMS en composant le 61617.

Lancé en novembre, son pacte écologique, qui prévoit dix objectifs et cinq propositions concrètes en faveur de l'environnement, a rassemblé à ce jour plus de 700.000 signataires. Plusieurs candidats à la présidentielle ont accepté de le signer: la socialiste Ségolène Royal, l'UDF François Bayrou, l'UMP Nicolas Sarkozy, la candidate des Verts Dominique Voynet, la communiste Marie-Georges Buffet.

 

Commenter cet article

Firware 02/04/2007 22:29

l'écologie ne doit pas être une politique politicienne et ne doit appartenir a aucun parti pour être crédible; elle doit être une science parmis d'autres et être traitée de la même façon par tous les partis.
Le problème et le mal de l'écologie c'est les partis politiques!!!

Pour Sego !!! 02/04/2007 22:21

"La France Présidente !!" est un excellent slogan et une magnifique affiche pleine de promesses et d'espoirs !! Ségolène Royal a bien montré tout au long de cette campagne qu'elle veut représenter la France, toute la France, et chacun d'entre nous doit "participer" et agir pour le bien commun !! Cette femme battante veut que ce soit la "France" qui soit à la tête de son destin, et souhaite en être l'image, l'incarnation, le symbole .. et non ce sinistre individu , qui se moque bien de la France, cet "opportuniste" menteur, hypocrite, à l'EGO démesuré et sournois, à la seule solde des pouvoirs financiers !!! Pas la peine de le nommer , tout le monde l'aura reconnu !!! Oui la France Présidente, avec à sa tête une femme sincère, énergique et honnête !!!

anonyme 02/04/2007 22:18

Notes des candidats :

L'"Alliance pour la Planète", alliance de toutes les associations écologistes, a décidé de noter depuis la fin 2006, les programmes des différents candidats. Voici les derniers résultats (au 31 mars 2007) . Afin de mieux constater l'évolution de la notation, la note entre parenthèses est celle du 26 février 2007.

-- Dominique Voynet : 17,5 (16,5)
-- José Bové : 18 (non noté le 26 février)
-- Ségolène Royal : 16 (13)
-- Olivier Besancenot : 13,5 (8)
-- François Bayrou : 13 (8)
-- M.G Buffet : 9.5 (9)
-- N. Sarkozy : 8,5 (8,5)
-- A. Laguiller : 6 (5)
-- J.M. Le Pen : 6 (5)
-- F. Nihous : 6 (non noté en février)
-- G. Schivardi : non évaluable

"Seuls Ségolène Royal, Olivier Besancenot et F. Baurou ont sensiblement amélioré leur note. Les autres candidats ont très peu fait évoluer leur programme. Nous souhaitons que chacun puisse constater l'engagement écologiste de celui ou celle qui va diriger notre pays" déclare Serge Orru, directeur du WWF-France.

Arty 02/04/2007 22:14

Ce n'est pas hulot qui tue les verts, c'est le vote utile.

Seillia 02/04/2007 22:12

Que de messages hostiles à Hulot...

C'est l'idée d'un passage à l'acte (forcement douloureux) qui vous fait flipper ?

En jetant Hulot à la poubelle, vous ne vous débarrasserez pas des problème sur lesquels il tente d'interpeler vos gourous.

Il a fait l'erreur de ne pas pousser le bouchon plus loin, car finalement il n'y a que le rapport de force qui compte dans ce pays.