Sarkozy à huis clos en banlieue

Publié le par LV

En déplacement à Villepinte, le candidat UMP s'est contenté d'une intervention à la mairie, avec beaucoup de journalistes et peu de citoyens.

Certains élus UMP n'avaient même pas été prévenus....


Quand Nicolas Sarkozy se rend en banlieue, c’est en compagnie de beaucoup de journalistes, ...mais de très peu de banlieusards.

Mercredi matin, le candidat de l’UMP s’est ainsi rendu à la mairie de Villepinte (93) à une «cérémonie d'entrée dans la nationalité française». Mais il a pris bien soin de n’organiser aucun meeting ou même de prévenir le moins de monde possible. Il est ainsi intervenu devant une vingtaine de personnes triées sur le volet, dans une salle rapidement fermée au public et uniquement réservée à la presse.

Même dans son camp, on n’était pas au courant. «Les élus n’ont pas été avertis et invités», se plaint Mohamed Zenasni, un élu UMP, «Il aurait mieux fait d’aller voir les vrais gens en banlieue plutôt que d’être dans une salle à huis clos, entouré de medias».

Même colère chez Oudia  Dalila, maire-adjointe à la politique de la ville et aux anciens combattants de Villepinte et représentante des Harkis : « Je suis choquée aujourd’hui de ne pas avoir été conviée à l’invitation de MonsieurSarkozy», affirme-t-elle, avant d’assurer toutefois que ce n’est pas pour autant qu’elle ne le soutiendra pas.

Pour son déplacement à Villepinte, Sarkozy,  accusé par ses rivaux de ne plus pouvoir aller en banlieue depuis les émeutes de fin 2005, a donc fait le minimum.

Sa visite-éclair survient cinq jours après celle du candidat FN Jean-Marie Le Pen sur la "dalle d'Argenteuil", dans le Val-d'Oise, là où l’ex-ministre de l’Intérieur avait provoqué la polémique en employant le terme de "racaille.

Sarkozy, qui se vante d'être allé "209 fois dans les quartiers" depuis 2002, avait renoncé le 5 avril à une visite du quartier de la Croix-Rousse, à Lyon, où l'attendait une manifestation hostile.

A Villepinte, il est reparti très vite, comme il était venu.  Et seule Claire, une militante UMP, semblait satisfaite. «Je suis très contente de sa venue. Il m’a convaincue depuis longtemps».
 

Commenter cet article

IrÚne 13/04/2007 15:04

Et tu te crois drôle en plus ?

LV 13/04/2007 16:14

Je n'ai pas la fibre optique, juste un peu de fibre humoristique ;-) Je ne me prends jamais au sérieux tout essayant de traiter les choses sérieusement; enfin autant que mon petit neurone  me le permet  :-))

IrÚne 12/04/2007 21:53

Panne de clavier ! je t'en ficherais moi des pannes de clavier ! en ce moment Internet c'est la galère , c'est pas du haut débit c'est pas de débit du tout et la voilà la panne , pas ma faute ! vive la fibre optique !!!

LV 12/04/2007 22:53

Et voila ce qui arrive quand la fibre optique n'a pas de lunette..... :-)))

IrÚne 12/04/2007 17:04

Il m'énerve ce petit couillon qui se déplace toujours avec un escorte en "privilégié" et toujours tout en catimini mais surtout toujours prêt à esquiver l'affrontement pour dire " vous voyez que tout se passe bien".
C'est qui la racaille ?

Sonia 12/04/2007 15:43

La culture c'est comme la confiture moins on an a plus on l'étale. NS nous démontre l'infini de sa bétise, il a raté encore une occasion de se taire. Quoique sa bêtise est innée chez lui, il faut le reconnaitre. Quant à nous peuple français il nous rest 2 solutions au problème c'est voter SARKO et nous auront droit au même scenario d'outre atlantique ou un ignare est président (BUSH) ou élire un président raisonnable.

Mine 12/04/2007 15:38

Sarko est plus que jamais raccord avec son modèle: JM Le Pen, entre ses idées sur le caractère inné de certaines pathologies et son mépris du genre humain, il va finir par fonder un nouveau parti d'extrême droite ! De villiers et Le Pen devraient être fiers de voir que le petit gnome rejoint la grande famille des poujadistes en tout genre ! Si Mr Sarko ne va plus en banlieue c'est parcequ'il n'a plus son armée de CRS à disposition !