Bernard Kouchner appelle à son tour à une union PS-UDF

Publié le par LV

Bernard Kouchner rallie l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard dans son appel à une alliance entre l'UDF et le PS pour l'élection présidentielle

"Pour la première fois depuis trente ans, le parti de François Bayrou ne récuse pas la gauche réformatrice. Saisissons cette chance", déclare l'ancien ministre de la Santé de Lionel Jospin dans une tribune à paraître dans Le Journal du Dimanche sous le titre : "Assez de l'esprit sectaire!"

"A l'instar de nos voisins européens, capables de réussir là où nous avons échoué, cette gauche-là ne doit pas refuser l'alliance avec un centre rénové", souligne Bernard Kouchner, qui a rejoint l'équipe de campagne de la candidate socialiste Ségolène Royal en février.

"Je ne suis pas dans une manoeuvre politicienne, je ne l'ai jamais été. Et je n'imagine pas que Michel Rocard y soit, lui qui a plus apporté à la France et aux idées que tous ses détracteurs réunis", explique-t-il.

"J'ai suffisamment soutenu Ségolène Royal et travaillé avec elle pour savoir qu'elle peut orchestrer calmement cette indispensable mutation", poursuit-il.

 

"Je sais que les alliances ne se noueront qu'après le premier tour. Ce n'est pas ajouter à la confusion que de revenir dès aujourd'hui à l'essentiel, et de préférer aux calculs politiciens des convictions que tant d'entre nous partagent", insiste Bernard Kouchner.

 

"Les électeurs de dimanche prochain ne sont pas prisonniers des frontières du sectarisme. La France vaut mieux que nos certitudes vieillies et nos crampes partisanes", conclut-il.

Commenter cet article

Oceane 15/04/2007 23:26

Quelques réponses aux commentaires lus ici et là :
Par qui vont etre defendu les ouvriers et les plus basses categories ? Pas par les socialistes, qui n'ont même pas daigné monter au perchoir de l'assemblée pour défendre l'allocation de solidarité spécifique contrairement à Bayrou.
Qui va soutenir le service public ? Pas les socialistes qui n'ont pas bougé le petit doigt lors de la vente des autoroutes et DSK qui a enclenché la privatisation d'EDF.
Il n'y a pas plus de tension entre Bayrou et Ségolène qu'entre les tontons flingueurs des différents courants du PS.
Quand à tous ceux qui crachent sur Rocard et Kouchner, alors qu'avant leurs déclarations ils les citaient en exemple, rappelez vous que l'un a été le meilleur premier ministre de gauche et que l'autre a fait ses preuves en tant que médecin et homme politique français, co-fondateur de Médecins sans frontières (prixNobel de la paix) et de Médecins du monde, ancien ministre, député européen et haut fonctionnaire de l'ONU, administrateur du Kosovo en guerre etc....
Alors pitié, si la France n'avait que des hommes comme lui...

Cyber 15/04/2007 22:56

Alors qu'il en va de l'avenir de notre pays, SR a déclaré à la presse que les propos de MM. Rocard et Kouchner n'avaient pas d'importance, sauf celle de prendre sur son temps de paroles. Les intéressés apprécieront ! Après avoir fait huer E. Besson... Faites-moi savoir si l'arrogance et la suffisance sont des manifestations de la bêtise. Merci à FB d'avoir tendu la main. Merci à MM. Rocard et Kouchner de montrer aux autres la voie de la réussite. Par conviction ou au moins par vote utile, FB dès le 22 avril.

Diams 15/04/2007 19:54

Début 2003, Kouchner s'est prononcé favorablement à une intervention en Irak résumée par la position : « ni la guerre ni Saddam », affirmant que l'ingérence contre les dictatures doit être globale. En 2004, il est cité par le magazine américain Time comme l'une des "100 personnalités les plus puissantes et influentes du monde" pour avoir « au nom des droits de l'homme, approuvé l'intervention américaine en Irak ». Pas de problême, Mr. Bayrou on vous en fait cadeau!

Mariette 15/04/2007 19:51

Je suis surprise de la déclaration de Monsieur Kouchner. Il dit soutenir Madame ROYAL et bien qu'il le fasse d'une manière efficace. Pour moi contrairement à ce que pense M. KOUCHNER Madame ROYAL n'a pas besoin d'alliance elle gagnera. Serait il frustré de constater qu'une femme est en capacité de gagner les élections présidentielles en France !

Daniela 15/04/2007 19:49

C'est décidé, je ne vois toujours pas pourquoi je devrais voter Royal. Pour faciliter l'élection de Sarko ? et bien non, moi je veux Bayrou !