Quand la politique fait place au show biz concurentiel

Publié le

Commenter cet article

Fred de Roux 23/12/2009 19:36


Le ridicule ne tue pas a-t-on coutume de dire. Apparemment tous ces chanteurs occasionnels sont encore bien présents. Preuve qu'ils peuvent tout oser puisqu'ils ne sont pas sanctionnés... par les
bulletins de vote. En sera-t-il de même dans trois mois ? La question reste en suspens...