11 Septembre : 12 Questions aux Défenseurs du Récit Officiel

Publié le

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamalilou 30/08/2010 17:04


et oui, pertinent,
pourquoi faire obstruction aux questions évidentes...?
quand on n'a rien à cacher, on accepte les enquêtes motivées ne serait-ce que par le bon sens commun...
ici, on imagine aisément les intérêts croisés, les fautes à masquer sur divers registres, et la co incidence d'événements ayant conduit à cette situation démentielle...
sans compter les conséquences santé sur le long terme qu'on évoque peu...
je n'oublie que la colossale affaire enron est irrésolue du fait de la disparition des pièces essentielles dans l'incendie de l'un de ces immeubles; que le principal accusé est devenu propriétaire
des tours, que les assurances ont été modifiées (risque anti-terroriste) peu de temps avant ce jour noir, de sorte qu'il a touché deux fois la prime, une part par immeuble...je n'oublie pas que le
contrat de vente mentionnait une clause d'autorisation de destruction en vue d'un nouveau projet...
je me demande juste pourquoi cacher que par ex il est très probable que la destruction ait été en cours de programmation et que des éléments en place ont favorisé la chute hallucinante de ces tours
à la suite de cet attentat... alors que d'autres immeubles ont résisté à des heures d'incendie comme l'empire state building...
enfin, je me suis déjà longuement étendue sul sujet l'hiver dernier...
j'espère qu'on arrivera à en savoir plus, et je comprends que ça puisse encore être trop douloureux pour certains d'envisager prendre le risque de rajouter de la honte ou de l'horreur à l'horreur
déjà vécue...rouvrir les plaies c'est pas aisé...
belle journée à toi(ça faisait longtemps que je n'étais pas revenue ici...)


Le Mousquetaire des Mots 09/08/2010 20:59


Impressionnant cet effondrement sur lui-même. Quant aux questions posées, elles ont de la pertinence. Idem pour l'avion qui aurait foncé sur le Pentagone : les théories semblent fumeuses et
manquent de clarté.
Saurons-nous jamais la vérité sur toute cette affaire ? Vraisemblablement non.