Devedjian traite Comparini de salope !

Publié le par .

La droite décomplexée...

Le chef de l'Etat estime que "ce n'est pas une façon de parler aux femmes", la ministre de la Justice qualifie l'insulte d'"intolérable". Comme le demandait l’ex-députée, le secrétaire général délégué de l'UMP a réitéré des excuses ce matin, cette fois-ci publiques.


Le président Nicolas Sarkozy et la ministre de la Justice Rachida Dati ont condamné vendredi 29 juin les propos du secrétaire général délégué de l'UMP, Patrick Devedjian, qui a traité de "salope" l’ex-députée Anne-Marie Comparini, dans un reportage diffusé mercredi par la chaîne de télévision lyonnaise TLM et relayé sur Internet.

Nicolas Sarkozy a commenté vendredi matin, en marge d'un déplacement à Lyon, les propos de son lieutenant : "Ce n'est pas une façon de parler aux femmes, ni à qui que ce soit", a-t-il dit.

Dati : C’est "intolérable"

Le chef de l'Etat a été accueilli à l'aéroport de Lyon-Bron par le président du Conseil général, Michel Mercier. Lui aussi membre du MoDem, Michel Mercier avait demandé au président de la République un geste pour qu'il se démarque des propos tenus par le secrétaire général délégué de l'UMP.

De son côté, la ministre de la Justice Rachida Dati a estimé que l'insulte faite à Anne-Marie Comparini était "intolérable". "Il est intolérable qu'on puisse qualifier (ainsi) une femme, politique ou pas", a dit Rachida Dati, interrogée par la presse lors d'une visite qu'elle effectuait au Palais de Justice de Paris.

Interrogée pour savoir si Patrcik Devedjian pouvait être passible de poursuites, elle a refusé de s'exprimer davantage sur ce sujet, soulignant qu'elle n'avait pas entendu les propos de Patrick Devedjian.

Rachida Dati peut tout à fait visionner et écouter la vidéo mais est-ce trop lui demander ?

Comparini
envoyé par TDLYON

Commenter cet article

Gignie 01/07/2007 11:59

En entendant Sarkozy lui faire la leçon Devedjian a dû se tenir les côtes pour ne pas hurler de rire. Car depuis trente ans qu'ils font de la politique, ces deux-là ont déversé des tombereaux d'insultes sur tout le personnel politique, les journalistes et tant d'autres encore. Mais ils évitaient de se faire pincer par des micros et des caméras.

sylvie 30/06/2007 10:57

Il ne faut pas se faire d'illusion, à ce niveau de pouvoir, tous les hommes et les femmes sont des S.
Mais lorsqu'ils voient une femme se comporter comme eux c'est forcément pire.
Pas très fraternel le Prézzz qui s'épemche sur cet "incident" à peine audible, alors que ses petits copains n'ont pas dit mot de son excellente vidéo.